Gluten, où te caches-tu?·Quotidien

Effet KissCool

En commençant mon « régime » sans gluten, j’ai vite réalisé que le bénéfice était quasiment instantané (sur l’état général de mon ventre); mais dès que je retombe dans le blé, je paye durement le 2ème effet kisscool, comme je me plais à l’appeler….

Exemple :   Ce matin, il a bien fallu que je m’attaque au vidage du congélo…. Ben voui, je ne vais pas jeter l’intégralité de mes placards non plus… J’y avais notamment un gros stock de paupiettes de porc.
Youpi, j’adore ça. On va se faire un bon repas!
En préparant la sauce, je commence à lire l’étiquette des paupiettes : viande (si, si y’en a un peu quand même), mais surtout ce qui nous intéresse : chapelure, soja, blé,  gluten….. Aïe!
Bon, tant pis, je ne vais pas jeter mes paupiettes fourrées au gluten, je n’en mangerai  pas trop.
Ce fut bon. Cela dura quelques heures, le temps de  » déguster » le fameux effet kisscool….
Le reste du plat a fini dans l’estomac de mes parents….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s